Blog

Tenues militaires


De façon sommaire, une tenue militaire peut se définir en prenant conscience de ses objectifs. Ces derniers sont répartis dans au moins trois catégories principales :

  • D’abord, abolir les singularités : mettre l’ensemble des ressources humaines travaillant dans un corps particulier sur un pied d’égalité.
  • Ensuite, isoler les combattants des civils : permettre l’identification des personnes qui arborent cette tenue comme étant des représentants de l’État, des personnes ayant, de fait le droit légitime d’utiliser la force. Certains auteurs parlent du « monopole de la force légale ».
  • Enfin, sublimer, voire diviniser : l’uniforme militaire doit être beau ! On l’oublie parfois, mais l’uniforme doit rendre les combattants agréables à regarder. Il y a une importante dimension esthétique.

Qu’est-ce qui compose la tenue ?

Un uniforme est un vêtement et plusieurs accessoires rigoureusement normés pour être identiques et strictement réservés à une catégorie de personnes. Les détails sont clairement définis. Cette précision se rapporte autant aux étoffes utilisées qu’à la coupe et même à la façon de retrousser les manches, de nouer les lacets des chaussures voire le côté vers lequel est censé pencher le béret ou la casquette.

Il faut noter qu’un seul uniforme peut se décliner en plusieurs tenues. Par exemple, les policiers ont des tenues d’intervention, des tenues de sport, des tenues d’apparat et parfois des grandes tenues pour des occasions prestigieuses.

Petite histoire de l’uniforme

Les premiers soldats avaient des tenues que rien ne différenciait du reste de la population. Puis, il s’est posé un problème : les soldats portant des armes tout comme les brigands, comment permettre au premier coup d’œil de faire la différence entre les premiers et les seconds ?

La réponse à cette question a impliqué l’instauration d’un art de vivre spécifique aux soldats. Il s’est transmis jusqu’à nos jours et est caractérisé par une attitude chevaleresque, un port droit et une sérénité à toute épreuve y compris face à la mort. Tout cela composant un uniforme mental.

L’uniforme physique a aussi été une réponse. Il permet dans certains cas d’impressionner en montrant. C’est le but des parades militaires. Dans d’autres cas, l’uniforme doit au contraire méticuleusement dissimuler. C’est le cas des célèbres tenues de camouflages aussi dites treillis.

Aspects fonctionnels de l’uniforme

Une tenue militaire est certes belle, mais elle doit aussi être fonctionnelle. Par exemple, les tenues des pilotes d’avion de combat ont des dispositifs permettant d’éviter que le sang des pilotes inonde leur tête lorsqu’ils volent pendant de longues minutes la tête orientée vers le bas.

Autre exemple : les tenues des forces d’intervention, sont renforcées par des coquilles au niveau des organes génitaux, des articulations des jambes pour leur permettre de recevoir des coups de manifestants.

Autre exemple célèbre, les tenues d’intervention des pompiers qui sont des merveilles technologiques ignifugées, c’est-à-dire résistantes au feu. Elles réussissent un véritable exploit : être simultanément fonctionnelles et esthétiques !

Comments

leave a comment